Suivez-nous

Visiteurs

226376
Today
Yesterday
This Week
All
43
475
6968
226376
Your IP: 107.22.37.143
Server Time: 2014-04-21 03:02:42

Newsletter

Sondage

Secteur le plus touché par la corruption au Cameroun

Secteur le plus touché par la corruption au Cameroun

1
14
Justice
2
11
Police
3
5
Santé
4
3
Partis politiques
5
3
Education
Add a new response!
3 Votes left

jVS by www.joomess.de.

Tous les évènements

Elections

L’organisation des élections libres et transparentes est un atout majeur pour la démocratie, et le  développement durable dans un pays. Il requiert un  suivi minutieux, juste et transparent tout au long du processus électoral. C’est l’une des raisons principales pour lesquelles Transparency International Cameroon s’est pleinement engagé pour la promotion de la transparence dans la gestion des questions électorales. TI-C intervient de ce fait dans le suivi et l’observation des élections, dans le plaidoyer pour l’amélioration du cadre légal des élections, ainsi que la sensibilisation pour une participation citoyenne accrue au processus démocratique.Transparency Cameroon s’intéresse aux questions de transparence électorale depuis les élections législatives et municipales camerounaises de 2002. Notre deuxième expérience en 2011  nous a permis de mettre en œuvre un déploiement grandeur nature d’observateurs électoraux sur l’ensemble du territoire national, lors de la présidentielle du 09 octobre. 2012 consacre une nouvelle étape dans l’activité de TI-C, qui sera pleinement active lors des prochaines législatives et municipales.

Double scrutin législatif et municipal: TI-C s'implique

IMAG0148Dans le cadre de la convention de partenariat signée en octobre 2012 entre la DUE et TI-C, relative à un contrat de subvention qui entre dans le volet société civile du programme d’appui au processus électoral au Cameroun (PAPE), Transparency International-Cameroon a mené plusieurs activités citoyennes dans la phase de refonte biométrique du fichier électoral et la formation des acteurs politiques appelés à prendre une part active dans le scrutin du 30 septembre dernier et ce travail se poursuit jusqu'à la publication des résultats du contentieux électoral et la mise à disposition publique de son rapport d’observation.

Read more...

Observing Campaign Expenses in Cameroon

The Republic of Cameroon is a multiparty presidential regime which is structured on the French model. Under this model, power is distributed among the President who is the Head of State, the Prime Minister, the head of government and the Cabinet ministers. Democratic transformation began in Cameroon in 1990, at the end of the Cold War and following the arrest of the former chairman of the Cameroon Bar Association, Yondo Black, and nine of his associates who attempted to set up a new political party. The subsequent trial before a military tribunal and accompanying reports in the private press accelerated the democratization process, as did the founding of the Social Democratic Front (SDF) in the English-speaking part of the country. Universal suffrage and the right to campaign for election are provided by the constitution to every citizen.

Read more...

Législatives et municipales 2013 : TI-C déjà à pied d’œuvre

Le rapport d’observation de l’Capture11élection présidentielle 2011 de TI-C n’a pas été sans effets car, le Président de l’organisation en la personne de Me Charles Nguini, accompagné d’une équipe de TI-C,  a été invité par ELECAM le 21 février 2012, pour recueillir l’avis de l’Organisation sur la manière dont les échéances futures peuvent se faire dans une plus grande transparence, justice et équité. Les élections législatives et municipales à venir, qui verront une fois de plus un important déploiement de Transparency sur le terrain, seront une occasion d’éprouver les nouvelles réformes du système électoral camerounais.

Read more...